ENTREPRISES EN DIFFICULTE A LA REUNION


Plus de 5 000 entreprises sont en difficulté à la REUNION. Les dirigeants qui ont réussi à redresser leur entreprise ont en commun quelques bonnes pratiques. Régler à l'amiable les difficultés d'une entreprise est un métier, trés spécialisé.

 

Consultez nous !

 

 

Adopter les bons réflexes est déterminant !

Le dirigeant d'une entreprise en difficulté n'a pas à ressentir un sentiment diffu de honte ou de gène vis à vis de lui même ou de l'extérieur. Certains des plus grands patrons sont passés par des phases difficiles.

 

Le premier pas pour s'en en sortir : Reconnaitre la réalité et l'ampleur des problèmes. Dès lors, par exemple, que des échéances fiscales et sociales ne sont pas à jour, l'entreprise est  clairement en difficulté. Il faut arrêter de penser que tout ira mieux demain. Le chef d'entreprise doit admettre que sa société est en crise. Ne pas attendre le déclenchement d'une procédure d'alerte.

 

Le chef d'entreprise qui s'attache à relancer la machine est souvent celui qui l'a laissé dérailler, il faut donc qu'il sache reconnaître ses erreurs et qu'il soit capable de revenir sur des décisions qu'il a prises. Une entreprise en difficulté, c'est un malade qui inquiète tout le monde : salariés, banquiers, fournisseurs, clients, actionnaires. 

 

Surtout ne pas vouloir faire face aux problèmes seul . Aider à régler à l'amiable les difficultés d'une entreprise est un métier trés spécialisé.  Prendre un avis extérieur et se faire assister par un professionnel compétent avant qu’il ne soit trop tard, est incontournable.

 

On ne rappelera jamais assez l'importance de faire réaliser un audit de la situation, le plus complet possible ce qui permet au professionnel de poser un diagnostic et de formuler des recommandations . Il faut une analyse des documents juridiques, comptables, l'épluchage des contrats, la comparaison des ratios clés de l'entreprise avec ceux de la profession, des rencontres multiples avec les équipes pour faire remonter leurs problèmes et des idées de solutions, écouter les leaders d'opinion, etc...

 

Mettre en place un plan de crise. Le chef d'entreprise doit savoir où il compte amener sa société , grâce à quelles actions, et en suivant quel calendrier. Un business plan à 12 mois revêt une importance capitale et redonne de la visibilité aux clients, fournisseurs, banquiers... et de l'espoir aux salariés. C'est un formidable outil de mobilisation.      

          

Jouer sur les leviers. Premier levier : redévelopper le chiffre d'affaires, en misant sur les points forts de l'entreprise. Deuxième levier du retour à la rentabilité : la réduction des charges. Quand ça va mal, le dirigeant doit se comporter en samouraï, avoir le courage de trancher. L'ultime clé du retour in bonis réside dans la réorganisation, l'amélioration du management et de (re)définition d'une stratégie.

 

Le timing est capital. " Pour vivre demain, il faut survivre aujourd'hui ! ". En même temps que l'on se projette dans un avenir meilleur, des négociations doivent être menées rapidement avec les créanciers en vue d'obtenir des aides publiques, un moratoire, des réductions et des étalements de dettes auprès de tous les créanciers : fournisseurs, banques, organismes financiers, Urssaf, impôts...  

 

e Conseil & Assistance : Acteur du redressement, à vos côtés !

 

François ACOU  propose des prestations dans le domaine des entreprises en difficulté qui sont trés complètes et adaptées à la situation de chaque entreprise en difficulté à la REUNION.

 

Particulièrement performants sur ce type d'intervention, l'expérience de notre équipe est incontestable, particulièrement dans le domaine de la prévention des difficultés et du réglement amiable de ces difficultés.

 

e CONSEIL & ASSISTANCE vous assistera concrétement dans toutes les étapes et sur tous les sujets, dans le cadre de la mise en place d'une procédure amiable (Mandat ad hoc, Conciliation) , d'une procédure collective ( procédure de sauvegarde , redressement judiciaire ou liquidation judiciaire), ou mieux encore trés en amont pour détecter et prévenir les difficultés de l'entreprise. Côté vendeur ou acquéreur, la reprise d'entreprises en difficulté est également une de nos spécialités.

 

Certes, nous vous donnons des conseils, mais aussi et surtout nous mettons en oeuvre les mesures de restructuration de l'entreprise avec vous, à vos côtés " sur le terrain ". Bien au délà d'une prestation classique dite habituellement " aide aux entreprises en difficulté ", nous sommes de véritables acteurs du management de l'entreprise en crise pour réussir avec vous le redressement durable de l'entreprise.

 

Nous assurons, entre autres :

  • Rédaction du rapport d'Audit, établissement d'un diagnostic et formulation de recommandations,
  • Elaboration du plan de trésorerie prévisionnelle à trois mois, du business plan à 12 mois et du tableau de financement,
  • Organismes sociaux et fiscaux : Saisine de la Commission des chefs de Services financiers ,dite " CCSF ", et rédaction du dossier de présentation. Présence à vos côtés lors de la réunion.
  • Mise en place d'une procédure amiable la plus adaptée possible au cas de l'entreprise en difficulté ( Mandat ad hoc, Conciliation)
  • Mise en place effective des mesures de restructuration : Entretiens avec le personnel, élaboration du plan social, réunions de négociations avec les banques, négociations avec les créanciers,
  • Participation active à la recherche de financement de haut et de bas de bilan, recherche de partenaires, négociations avec le(s) repreneur(s).
  • Déclaration de cessation des paiements, accompagnement et suivi d'une des procédures collectives (procédure de sauvegarde, redressement judiciaire ou liquidation judiciaire).

 

Nous travaillons dans le plus grand respect des règles déontologiques et sommes particulierement attentif à la confidentialité absolue, à laquelle nos collaborateurs sont formés, tenus et trés attachés.

 

Prendre un premier contact avec François ACOU 

 


LE PETIT LEXIQUE

 actionnaires aide aides publiques accompagnement administrateur judiciaire Administration Provoire AGS assurance prévention carry-back Caution cessation de paiements comblement de passif commissaire à l'exécution du plan compensation conciliation condamnation de la banque confusion des patrimoines contrat d'assurance Créance privilégiée date de cessation de paiements déclaration de cessation de paiements déclaration de créance défaillance  délai délai de déclaration des créances entretiens de la sauvegarde Reglement Amiable Extension faillite personnelle faute de gestion interdiction de gérer  liquidation judiciaire mandataire judiciaire mandataires de justice ministère public mission d'assistance Mandat Ad Hoc nullité plan de cession plan de redressement plan de sauvegarde procédure collective procédure de sauvegarde procédure d'alerte procedure amiable période suspecte redressement redressement judiciaire report responsabilité pour insuffisance d'actif solutions sanction CCSF sauvegarde statistiques Traitement amiable des difficultés Vérification du Passif