ZONES ECONOMIQUES SPÉCIALES ÎLE MAURICE

 

Découvrez avec nous les zones économiques spéciales entre l'île Maurice et les Pays Africains. Nous sommes à votre disposition pour vous documenter de manière plus approfondie pour faciliter votre projet dans ce pays.

 

Île Maurice et les zones économiques spéciales ( ZES ) en Afrique, zones économiques spéciales ( ZES ) Sénégal, zones économiques spéciales ( ZES ) Ghana, zones économiques spéciales ( ZES ) Madagascar

ZES Maurice - Afrique

Lorsque le gouvernement en Afrique crée une ZES, c'est dans le but d’attirer les investissements étrangers, la création d'emplois avec  des mesures permettant aux entreprises de voir leurs coûts d’investissement, de financement et d’exploitation réduits par rapport à un environnement économique "classique". Ces mesures incitatives sont le plus souvent des réductions ou exonérations fiscales, des aides et/ou subventions. L’Île Maurice est directement impliquée à ce jour dans trois ZES en Afrique au Sénégal, au Ghana et à Madagascar.

 


Les ZES au Sénégal

La loi du 06 Janvier 2017 et ses deux décrets d'application ont officialisé la création d'un nouveau dispositif au Sénégal portant création de la zone économique spéciale de Diass à 40 km de Dakar et du Parc industriel intégré de Diamniadio...

La ZES de Madagascar

Un accord a été signé entre le gouvernement de Madagascar et  celui de l’île Maurice en 2016 pour la réalisation de la zone économique spéciale du port d’Ehoala Park à Fort-Dauphin qui s’étalera sur 440 hectares dans une région stratégique de Madagascar.


La ZES du Ghana

Grâce aux récents accords entre l’Île Maurice et le Ghana, les opérateurs des TIC et des services financiers de l’Île Maurice vont pouvoir s'installer dans le parc technologique de 12 arpents de Dawa près d'ACCRA, véritable petite Smart City au Ghana.

La ZES de la Côte d'Ivoire

En décembre 2017, un accord a été signé entre Maurice et la Côte d’Ivoire pour faciliter les investissements mauriciens dans le cadre du VITIB (village des technologies de l’information et de la biotechnologie), nouvelle zone franche vouée à développer les TICS en Côte d'Ivoire.