LES PROJETS   SMART CITY a l'ILE MAURICE

conseils immobiliers entreprises maurice reunion, investir a maurice,

En cours de construction

Les Projets sous la Smart City Scheme à l'ile Maurice

MOKA SMART CITY

Le gouvernement a donné son accord pour la création de cette « Smart City » qui s’étendra de Verdun à Bagatelle. Les dirigeants du groupe ENL Ltd (Espitalier-Noël) souhaitent que le projet s’articule autour du concept « Live, Work & Play ». Selon ses promoteurs, ce projet devrait générer quelque 3 500 emplois directs. L’accent sera mis sur les transports en commun et sur les voies piétonnes et cyclables qui relieront Vivea Business Park, au quartier d’Helvétia ainsi qu’au futur centre d’affaires prévu à Telfair. A long terme, le site pourrait être traversé par un tram électrique.

          

MEDINE SMART CITY

Le projet « Campus for Sustainable Innovative Africa / ICSIA », porté par le groupe du même nom, a été lancé en 2012 : il concerne la construction et l’aménagement d’un campus pluridisciplinaire comprenant bâtiments universitaires et résidences étudiantes, installations sportives, facilités médicales, … destinés à accueillir des étudiants mauriciens et étrangers (en provenance d’Afrique principalement). Un premier campus, situé à Pierrefonds et déjà opérationnel, compte 400 étudiants. Un réseau de pistes cyclables devrait couvrir la « Smart City ». Des partenariats ont été conclus avec des établissements d’enseignement supérieur, notamment français comme l’Ecole Centrale de Nantes, l’Ecole Nationale d’Architecture de Nantes (spécialisation en architecture tropicale), l’université Paris-Descartes (médecine), l’université Panthéon-Assas Paris II (droit), l’ESCP Europe, l’INSEAD ou ESSEC Business School. L’école hôtelière Vatel a déjà ouvert un campus international tandis que la Middlesex University s'est installé en septembre 2017. Un centre hospitalier (type CHU) serait envisagé. A terme, le site devrait avoir une capacité d’accueil de 25 000 personnes, dont 12 000 étudiants. En 2021, 5 000 étudiants sont espérés.         

  

CAP TAMARIN

La Smart City de Cap Tamarin, Smart & Happy Village est un projet, qui a débuté en 2004 avec la construction, à l’entrée de la commune de Tamarin, de l’école primaire française Paul et Virginie, d’un club sportif et d’un centre commercial, entend se déployer – au cours des 7 prochaines années - sur une superficie de 50 ha. Sont prévus une zone éducation-loisir (un lycée d’excellence - avec internat - devrait être construit dans le cadre d’un partenariat avec le lycée parisien Louis le Grand et devrait accueillir deux classes de seconde, deux classes de première et deux classes de terminale), une zone résidentielle avec plus d’un millier de logements (y compris un volet seniors), une résidence hôtelière, un incubateur pour PME innovantes, un parc de 4 ha sera construit à l’embouchure de la rivière, des pistes cyclables, des jardins communautaire et une salle de spectacle en plein air seront installés afin d’insuffler une vie de quartier à la cité.

                                      

JINFEI

Jin-Fei – Riche Terre est un projet de zone industrielle. Sur les 211 ha octroyés au départ, 74 ha ont été réattribués au groupe Shanxi Investment à travers sa filiale créée à Maurice en 2009, Mauritius Jin-Fei Economic Trade & Cooperation Zone Co. Ltd (JFET). Pour 111 ha restants, un accord de partenariat a été signé en juillet 2015 entre le gouvernement mauricien (80%) et JFET (20%) et une structure ad-hoc a été créée : Riche Terre Smart City Ltd. Les projets de développement se feront en deux phase. La phase 1 comprendra Le Garden of Eden Culture & Entertainment Square qui sera un projet unique dans le paysage mauricien et reposera bien évidemment sur une architecture chinoise et comprendra d'un espace de mariage et de divertissements avec des infrastructures de shopping & de loisirs, un hôtel d'affaires, un centre éducatif et des appartements entre autres. La phase 2 comprendra un centre de convention, un complexe résidentiel et un parc industriel.

 

MON TRESOR SMART CITY

Le projet « Omnicane Mon Trésor » a débuté avec l’ouverture en 2014 d’un hôtel Holiday Inn à proximité de l’aéroport international (financé à l’aide d’un prêt de 8 M EUR de la BEI). « Mon Trésor Smart City » comprendra une zone résidentielle (3 800 logements sont prévus), un parc de loisirs (à Mare-aux-Songes), un complexe sportif, un centre médical, des espaces de bureaux, un studio de cinéma (en partenariat avec les studios Pinewood / Royaume-Uni), une plateforme logistique (avec le groupe Agility / Koweit), des activités en port franc entre autres. Très avancé au niveau de la conception, le projet « Omnicane Mon Trésor Smart City », dont la mise en œuvre s’effectue dans le cadre de la certification internationale BREEAM (performance environnementale), a été formellement lancé en juin 2015. La phase I du projet a reçu, en mars 2016, une « Letter of intent » du BOI, ce qui correspond au « feu vert » formel de l’administration mauricienne. Omnicane a conclu un accord avec le belge Wilco Group en vue de la conception, de l’aménagement et de la réalisation d’un espace commercial multifonctionnel.           

                

HIGHLANDS

Ce projet public qui concerne une zone de près de 700 ha. Dans un premier temps, 85 ha devraient être dédiés à des projets résidentiels et commerciaux. La construction d’une académie de police est prévue à moyen terme. Dans l’esprit de ses promoteurs, « Highlands Smart City » (qui aurait été rebaptisé « Côte d’Or City ») serait destinée à devenir une cité administrative dans le but de désengorger Port-Louis. A noter que la construction d’un complexe sportif (avec le soutien financier de la Chine), en prévision des prochains Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI), qui doivent se tenir à Maurice en 2019, est prévue dans la zone concernée. Un appel d’offres (lancé en février 2017) pour le design et la supervision des travaux de construction est en cours d’évaluation.

 

TRIANON CITY

Le groupe Hermes Properties Ltd (groupe Chantier de Plaisance, appartenant à la famille Wong Chin) étudie un projet de Smart City dans le district de Quatre Bornes, proche de la Cyber City. Il s’agit d’un projet résidentiel et commercial (un hypermarché Super-U pourrait s’y implanter), avec un centre consacré aux technologies et à l’innovation susceptible d’accueillir des start-ups. La Licence EIA (« Environnemental Impact Assessment ») en janvier 2017, ce qui constitue un argument commercial non négligeable pour attirer les occidentaux dans le projet.

 

NEW PORT LOUIS

Ce projet, annoncé en janvier 2016, consisterait à transformer Port-Louis en Smart City d’ici 2020 en confiant la réalisation des différents projets (aménagement urbain, pôle culturel, parc de loisirs,…) à des opérateurs privés. Les immeubles libérés par les services administratifs délocalisés à « Highlands Smart City » seraient convertis en unités résidentielles, de grandes zones de stationnement seraient créées, une plateforme de collecte de données associée à un réseau wifi gratuit serait mis en place, les gares seront réaménagées pour un coût de 850 millions Rs chacune… Cet ambitieux projet permettrait la création de 12 000 emplois.

 

BEAU PLAN SMART CITY

Le groupe mauricien Terra, spécialisé dans l’exploitation sucrière, a diversifié ses activités dans l’énergie et l’immobilier. Il porte un projet dans le nord de l’île, « Beau Plan Smart City », qui englobe le parc d’activités de Beau-Plan et intégrera une partie des villages de Pamplemousses et de Bois-Rouge. Le projet couvrira une superficie de près de 300 ha. Ce projet comprend le campus universitaire (« African Leadership Academy ») destiné principalement à des étudiants étrangers, une zone résidentielle (dont un village destiné aux « seniors »), un centre commercial, des espaces de bureaux...

 


Télécharger
Avril 2017
Document SMART CITIES Ambassade de Franc
Document Adobe Acrobat 525.6 KB