Une PLATEFORME logistique fiable


Secteur de la logistique - Mer

La création du Mauritius Freeport en 1992 visait principalement à faire de l'île Maurice un centre de logistique et de distribution compétitif pour le commerce international. Au fil des ans, il est devenu une plate-forme commerciale prospère et abrite des opérateurs mondiaux. Le Freeport accueille aujourd'hui 231 opérateurs actifs, 8 promoteurs de ports francs tiers, 3 promoteurs de ports francs privés et emploie environ 3 500 personnes. Le port franc de Maurice contribue à environ 0,6 % de notre PIB et a attiré jusqu'à présent près de 7 milliards de MUR d'investissements depuis sa création. La surface bâtie est également passée de 5 000 m2 en 1993 à 300 000 m2 en 2018.

 

Le développement continu des projets de Freeport a stimulé les activités économiques du port, le volume des échanges commerciaux passant de 347 000 tonnes en 2013 à 542 000 tonnes en 2018 et faisant passer la valeur des échanges de 23 milliards de MUR à 44 milliards de MUR au cours de la même période.

 

Aujourd'hui, le Freeport de Maurice offre une plate-forme intégrée moderne de marketing, de distribution et de logistique qui propose une large gamme de produits grâce à ses installations pour le commerce intra et extra régional. Le Freeport accueille des entreprises impliquées dans le commerce régional, les opérations de break bulk, l'assemblage et la transformation simples, le stockage et la réexportation de GPL, la transformation de produits de la mer pour les principaux marchés mondiaux de l'UE, des États-Unis et de l'Extrême-Orient.

 

Situé stratégiquement dans l'océan Indien, le port franc de Maurice tire parti du potentiel commercial toujours croissant entre l'Asie/Australie et l'Afrique. Les opérateurs peuvent se prévaloir des accords commerciaux et des conventions fiscales que l'île Maurice a signées avec les nombreux États africains et en tant que membre des blocs régionaux du COMESA et de la SADC.

 

Le gouvernement est pleinement engagé à redynamiser le port franc de Maurice et a pris plusieurs mesures pour stimuler davantage ce secteur. Les mesures énoncées dans le budget 2018-2019 se greffent sur celles annoncées dans le budget de l'année dernière, reflétant ainsi la poursuite de la vision du gouvernement. En outre, afin d'adhérer aux meilleures pratiques internationales et aux normes de conformité, le régime de Freeport a été aligné sur les exigences de l'OCDE, de l'UE et de l'OMC.

 

En vue de renforcer la compétitivité des ports, le plan directeur du port de Maurice a fixé les objectifs clés suivants ;

 

  • Augmenter la capacité du terminal à conteneurs pour atteindre 1 million d'EVP d'ici 2020, puis 1,5 million d'EVP supplémentaires d'ici 2030, avec la mise en service du terminal à conteneurs de l'île.
  • Améliorer la productivité pour atteindre 29 mouvements par heure d'ici 2020 et 35 mouvements par heure d'ici 2030.

 

L'objectif est d'accroître la connectivité maritime avec d'autres ports africains, de créer des emplois, de développer un terminal de croisière dédié, un port de pêche et un centre de soutage.

Secteur de la logistique - Air

L'Airport of Mauritius Ltd poursuit la modernisation de l'aéroport international SSR et travaille à la mise en place des infrastructures nécessaires pour permettre aux partenaires du secteur privé de développer de nouvelles activités commerciales. 

 

Une nouvelle zone a été identifiée, dans le cadre du plan directeur de l'aéroport, dans la partie sud de l'aéroport pour la mise en place d'une nouvelle zone de fret et de port franc afin de créer des installations adéquates en vue d'augmenter le volume annuel de fret jusqu'à environ 90 000 tonnes d'ici 2025. Airports of Mauritius (AML) a réservé plus de 34,6 hectares de terrain pour créer des parcelles viabilisées qui sont maintenant disponibles à la location pour les opérateurs et les promoteurs intéressés qui souhaitent mettre en place des installations de fret, de freeport et de logistique.

 

 

L'accent est mis sur le développement des activités de port franc afin de stimuler le trafic de transbordement qui est essentiel à l'augmentation du trafic de fret à l'aéroport international SSR, l'île Maurice étant stratégiquement située entre l'Asie et l'Océanie, la région de l'océan Indien et l'Afrique.

Développement de nouvelles zones portuaires libres au port et à l'aéroport

Depuis sa création, le port franc de l'île Maurice a attiré des investissements à hauteur de 7 milliards de MUR pour le développement des infrastructures dans les zones portuaires et aéroportuaires. Plusieurs projets de développement des infrastructures du port, de l'aéroport, de la JinFei et du parc industriel et commercial de Riche Terre à Maurice sont en cours de réalisation.

Activités de port franc

Il existe des possibilités d'investissement dans un large éventail d'activités autorisées de Freeport axées sur l'exportation pour les opérateurs de Freeport. Les entreprises opérant dans le Freeport de Maurice peuvent mener les activités suivantes :

  • Entreposage et stockage
  • Rupture du vrac, triage, calibrage, nettoyage et mélange
  • Étiquetage, emballage, réemballage et reconditionnement
  • Transformation mineure et assemblage léger
  • Construction navale, réparation et entretien de navires et d'aéronefs
  • Stockage, entretien et réparation des conteneurs vides
  • Activités portuaires et aéroportuaires axées sur l'exportation
  • Contrôle de la qualité et inspection
  • Chambre forte pour la conservation de l'or, de l'argent, du platine, des pierres précieuses et semi-précieuses, des métaux précieux, des perles, des œuvres d'art, des pièces de collection et des antiquités ;
  • Sécurité, messagerie, analyse et espace d'exposition, le cas échéant entièrement et exclusivement pour la chambre forte.

Les mesures d'incitation au port franc

La législation relative à Freeport prévoit un ensemble de mesures d'incitation libérales et complètes pour les entreprises à la recherche d'une plate-forme logistique rentable :

  • Franchise de droits et de TVA pour les biens et équipements importés dans les zones Freeport
  • Taxe de 3% sur l'exportation de biens
  • Accès préférentiel au marché
  • 100% de propriété étrangère
  • Le libre rapatriement des bénéfices
  • Pas de contrôle des changes
  • Réduction des frais de manutention portuaire

 

Si vous aussi vous souhaitez bénéficier des avantages du port Franc dans le cadre de la création de votre société à l’Île Maurice, comme opérateur au Port Franc, bénéficiez de notre expérience, de nos conseils et d'une assistance.

 

Consultez notre page spécifique  VOTRE SOCIÉTÉ AU PORT FRANC DE L’ÎLE MAURICE