APPARTS RDC +2     L'AMENDEMENT 2016

Dans le but de pratiquer une plus grande ouverture de l'économie mauricienne, le « Non-citoyens (Property Restriction) Act » a été amendé en décembre 2016 pour permettre à tout ressortissant étranger inscrit auprès du BOI et non plus seulement les titulaires d’un occupation permit de faire l'acquisition d'un ou de plusieurs appartements.

 

Désormais tout non-citoyen, avec ou sans « Occupation Permit », permis de séjour, permis de séjour permanent, peut désormais acquérir un ou des appartements résidentiels dans des immeubles d’au moins 2 étages en plus du RDC sur la production d’une simple autorisation du Board of investment ( BOI). L'approbation préalable du Board of Investment est donnée après des vérifications d’usage dès lors que le prix d'acquisition d'un appartement n’est pas inférieur à 6 millions de roupies ou l’équivalent dans toute autre devise convertible.

 

Cet amendement dont l’objectif est de limiter désormais un peu plus encore les dernières restrictions à la possibilité d’acquérir un bien immobilier à l’Ile Maurice pour les ressortissants étrangers devrait beaucoup favoriser des investissements récréatifs et/ou locatifs de la part d’étrangers ne souhaitant pas obligatoirement s’installer et vivre à l’Ile Maurice pour des raisons professionnelles, à la retraite à l'année ou ne souhaitant pas investir dans des programmes IRS RES PDS et SMART CITY SCHEME, dans lesquels l’investissement immobilier minimum est très souvent beaucoup plus élevé que 6 000 000 Rs.

 


Investissements locatifs

L'amendement de 2016  favorisera les investissements de la part de nouveaux investisseurs étrangers n'excluant pas de profiter de leur bien quelques semaines par an ( Investisseurs de la REUNION par exemple) dans des immeubles de rapport à forte plus value potentielle,  programmes résidentiels bien placés avec de réelles possibilités locatives saisonnières ou de long terme pour une forte rentablité justifiant l'opération immobilière à l'Ile Maurice.

Résidences " Sénior "

L'amendement devrait beaucoup favoriser également les investissements de la part de nouveaux retraités étrangers dans des programmes immobiliers plus ou moins importants de type " Résidences Sénior ",  offrant une sécurité totale et des services personnalisés aux résidents. Les programmes en cours de commercialisation "Le Domaine de Grand Baie" du groupe Domitys-Aegide et les "résidences de Chantenay" en sont deux bons exemples.