La coopération La Réunion - Chine

L’ouverture du Bureau Economique de la Région Réunion à Tianjin (Chine) marque un petit pas pour la Chine mais également un grand pas pour La Réunion. Tianjin, municipalité de plus de quinze millions d’habitants est une ville industrielle et portuaire parmi les premières de Chine, un pôle universitaire de premier plan et ou le développement durable est particulièrement apprécié.

 

Le 30 Mars 2018, la Région Réunion et la ville de Tianjin ont signe une mise à disposition gratuite de locaux. L’immeuble qui accueille le Bureau Economique de l’antenne de la Région Réunion se trouve dans l’une des technopoles les plus importantes de Tianjin, rattachée administrativement a la grande zone d’activité de Binhai. Avec ses 2 200km2 de surface, cette zone est presque aussi grande que La Réunion. L’Antenne Région à Tianjin est le nouveau point d’ancrage pour les entreprises et autres organisations réunionnaises souhaitant s’externaliser et se développer en Chine. Elle constitue un nouveau pas de franchi dans le développement de la coopération régionale, puisque cette antenne se positionne dans le deuxième cercle du Grand Océan Indien. Elle marque l’aboutissement de plusieurs années de travail au renforcement des relations entre notre île et l’un des pays berceaux du peuplement de La Réunion. Le rôle de l’antenne sera d’assurer diverses missions autour de quatre thématiques, indispensables au développement des partenariats entre les deux régions.

 

En premier lieu, il s’agira de la création d’une plateforme logistique, « Réunion Export », sous douane, a l’intérieur du port de Tianjin, dans la zone de Binjai. Avec l’accord de la municipalité, la Région Réunion souhaiterait favoriser en complément la commercialisation des produits réunionnais déjà présents à Tianjin, directement dans les magasins sous douane. C’est une demande forte des entrepreneurs de l’ile afin de s’exporter plus facilement sur le marché chinois. D’autant plus que les produits réunionnais exportent en Chine pourront, désormais, y être stockes dans l’attente d’être livres à leurs destinataires. Cette initiative pourrait augmenter considérablement l’exportation de produits réunionnais sur le marché chinois (et de facto la masse salariale des entreprises locales).

 

Le deuxième axe est celui concernant le domaine du tourisme, un des secteurs clés du développement de La Réunion en Chine, et qui tourisme dit cuisine et gastronomie. Cette année, l’antenne de la Région Réunion a pour objectif de concrétiser un programme de formation dans le domaine de la restauration. D’un côté, de jeune réunionnais pourront ainsi venir à Tianjin pour compléter leur formation, et de l’autre, des chefs de cuisine de Tianjin feront le déplacement à La Réunion pour des périodes de stage en relation avec l’AFPAR (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes). Par ailleurs, dans le cadre des relations entre l’Université de La Réunion et l’Université de Nankai, la municipalité de Tianjin a confirmé la possibilité d’un accord de cinq bourses a de jeunes étudiants réunionnais, ce qui pourrait la aussi permettre de compléter leur cursus de formation directement à Tianjin.

 

La troisième opération, sans doute la plus importante, concerne la question de la connectivité aérienne. Depuis plusieurs années, La Région Réunion travaille sur ce dossier, et l’objectif est de pouvoir, à terme, faire la démonstration d’une ligne permanente directe régulière de La Réunion à Tianjin. Pour une première étape, l’ouverture de trois vols spéciaux à l’occasion de la Fête Nationale chinoise, en octobre 2018. L’ouverture d’un espace aérien entre La Réunion et Tianjin permettrait de faciliter le développement des échanges.

 

Enfin le dernier sujet de cette nouvelle antenne s’oriente autour du domaine artistique. Effectivement, quatre artistes réunionnais du monde de la peinture, de la photographie ou encore des arts plastiques ont été sélectionnés. Ces derniers se sont rendu à Tianjin en résidence d’artiste. Ce projet complète également le travail qui a été engagé par la Région Réunion, avec la venue de plusieurs artistes chinois sur La Réunion. La finalité étant de monter une exposition « regard croises de Tianjin à La Réunion » qui devrait être programme fin 2018.

 

L’ouverture d’un espace officiel de représentation économique de La Réunion sur le sol chinois est une force symbolique. Depuis 2010, les actions de la Région Réunion continuent de « conquérir » le monde, après les antennes de Madagascar, de Maurice, des Comores, de Chennai (Inde) et désormais Tianjin (Chine), La Réunion continuera de planter son drapeau notamment aux Seychelles et à Maputo (Mozambique).