LE GIRARDIN INDUSTRIEL 2018

Une réduction d'impôt pour les investisseurs en Outre-Mer

Le régime fiscal instauré par la loi Girardin a pour objet d'accorder une aide fiscale au titre de la réalisation d'investissements dans les secteurs considérés comme prioritaires pour le développement économique, énergétique et social de l'Outre-mer. Ce dispositif de défiscalisation outre-mer, éthique & solidaire, voire écologique, récompense l’investissement privé dans les DOM-TOM d’un avantage fiscal immédiat : un investissement en 2018 se traduit par une réduction d'impôt dès 2019.

 

 

Date d'investissement Réduction d’impôt accordée
 01/01/2018 au 31/03/2018  23,00%
01/04/2018 au 30/06/2018 21,00%
01/07/2018 au 30/09/2018 19,00%
01/10/2018 au 31/12/2018 17,00%

Le champs d'application

Le Girardin industriel s’adresse tant aux investisseurs personnes physiques imposées à l’Impôt sur le Revenu (IR) qu’aux personnes morales soumises à l’Impôt sur les Sociétés (IS), dès lors qu’elles sont fiscalement domiciliées en France métropolitaine ou dans les DOM.

 

En pratique, la part minimum d’investissement est de 5 000 €, cette opération s’adresse donc aux contribuables ayant une fiscalité élevée. S’agissant d’une réduction et non d’un crédit d’impôt, le surplus serait perdu ; il faut donc être redevable d’au moins 6 000 € d’impôt.

 

Ce dispositif entre dans le plafonnement des niches fiscales qui est de 10 000 € en France métropolitaine, mais s’agissant d’une opération Outre-mer ce plafond est élevé à 18 000 €.

 

Ainsi le Girardin industriel s’adresse également aux personnes ayant atteint le plafond des niches fiscales en France et leur permettent ainsi de continuer leurs investissements.

 

 

Fonctionnement de la loi Girardin Industriel 2018